Fonction Calldeezer

Cliquer sur un auteur pour lire et entendre chanter ses textes. Les auteurs précédés d'un astérisque (*) ont une page permettant l'accès rapide à leurs oeuvres.
Pour accéder aux auteurs ayant moins de 4 textes, cliquer dans la colonne de droite sur Index Complet ou ici.
Pour écouter les enregistrements musicaux sur DEEZER il faut que Flash Player (ou Shockwave Flash) soit activé dans le navigateur. Exemple ici

*Apollinaire Guillaume (34) *Aragon Louis (62) *Banville Théodore de (31) *Baudelaire Charles (78) Beart Guy (8) Belleau Rémy (4) Beranger (10) Berimont Luc (10) Bourget Paul (6) *Brassens Georges (41) Brel Jacques (10) Bruant Aristide (6) Cabrel Francis (5) Cadou René-Guy (12) Carco Francis (8) Carême Maurice (8) Caussimon Jean-Roger (6) Chateaubriand (4) Claudel Paul (9) Cocteau Jean (6) Coppée Francois (10) Corbière Tristan (8) Corneille (4) *Couté Gaston (18) *Cros Charles (18) De Baïf (6) *Desbordes-Valmore Marceline (18) *Desnos Robert (16) Dimey Bernard (12) Du Bellay Joachim (6) *Eluard Paul (25) Ferré Léo (6) Florian Claris de (7) Fort Paul (12) *Gautier Théophile (28) Genet Jean (4) Gerard Rosemonde (4) Haraucourt Edmond (5) *Hugo Victor (106) Jacob Max (8) Jammes Francis (7) *La Fontaine Jean de (30) Labé Louise (8) Laforgue Jules (4) *Lamartine Alphonse de (18) Leclerc Félix (6) *Leconte de Lisle (23) Mac Orlan Pierre (6) Machaut Guillaume de (10) Malherbe Francois de (4) Mallarmé Stéphane (6) *Marot Clément (28) Mendès Catulle (6) *Musset Alfred de (28) *Nerval Gérard de (22) Noailles Anna de (6) Nougaro Claude (6) *Orléans Charles d' (21) Peguy Charles (7) Pisan Christine de (4) *Prévert Jacques (26) Queneau Raymond (8) Racine Jean (4) Radiguet Raymond (4) Regnier Henri de (6) Richepin Jean (9) Rilke Rainer Maria (8) *Rimbaud Arthur (41) *Ronsard Pierre de (72) Rostand Edmond (6) Saint-Amant (5) Samain Albert (10) Silvestre Armand (11) Souchon Alain (4) Soupault Philippe (6) *Sully Prudhomme (16) Supervielle Jules (8) Toulet Paul-Jean (5) Trenet Charles (5) Verhaeren Emile (5) *Verlaine Paul (65) Vian Boris (6) Vigneault Gilles (5) *Villon Francois (22) Vilmorin Louise de (5) Voltaire (3)

Hugo - Choses écrites à Créteil


        Auguste Renoir - Blanchisseuse

Ecouter la version chantée
de Philippe Noireaut
- Diffusé par DEEZER -



Victor Hugo - Les chansons des rues et des bois


Choses écrites à Créteil

Sachez qu'hier, de ma lucarne,
J'ai vu, j'ai couvert de clins d'yeux
Une fille qui dans la Marne
Lavait des torchons radieux.

Près d'un vieux pont, dans les saulées,
Elle lavait, allait, venait ;
L'aube et la brise étaient mêlées
À la grâce de son bonnet.

Je la voyais de loin. Sa mante
L'entourait de plis palpitants.
Aux folles broussailles qu'augmente
L'intempérance du printemps,

Aux buissons que le vent soulève,
Que juin et mai, frais barbouilleurs,
Foulant la cuve de la sève,
Couvrent d'une écume de fleurs,

Aux sureaux pleins de mouches sombres,
Aux genêts du bord, tous divers
Aux joncs échevelant leurs ombres
Dans la lumière des flots verts,

Elle accrochait des loques blanches,
Je ne sais quels haillons charmants
Qui me jetaient, parmi les branches,
De profonds éblouissements.

Ces nippes, dans l'aube dorée,
Semblaient, sous l'aulne et le bouleau,
Les blancs cygnes de Cythérée
Battant de l'aile au bord de l'eau.

Des cupidons, fraîche couvée,
Me montraient son pied fait au tour ;
Sa jupe semblait relevée
Par le petit doigt de l'amour.

On voyait, je vous le déclare,
Un peu plus haut que le genou.
Sous un pampre un vieux faune hilare
Murmurait tout bas : Casse-cou !

Je quittai ma chambre d'auberge,
En souriant comme un bandit ;
Et je descendis sur la berge
Qu'une herbe, glissante, verdit.

Je pris un air incendiaire
Je m'adossai contre un pilier,
Et je lui dis : « Ô lavandière !
(Blanchisseuse étant familier)

« L'oiseau gazouille, l'agneau bêle,
« Gloire à ce rivage écarté !
« Lavandière, vous êtes belle.
« Votre rire est de la clarté.

« Je suis capable de faiblesses.
« Ô lavandière, quel beau jour !
« Les fauvettes sont des drôlesses
« Qui chantent des chansons d'amour.

« Voilà six mille ans que les roses
« Conseillent, en se prodiguant,
« L'amour aux coeurs les plus moroses.
« Avril est un vieil intrigant.

« Les rois sont ceux qu'adorent celles
« Qui sont charmantes comme vous ;
« La Marne est pleine d'étincelles ;
« Femme, le ciel immense est doux.

« Ô laveuse à la taille mince
« Qui vous aime est dans un palais.
« Si vous vouliez, je serais prince ;
« Je serais dieu, si tu voulais. — »

La blanchisseuse, gaie et tendre,
Sourit, et, dans le hameau noir,
Sa mère au loin cessa d'entendre
Le bruit vertueux du battoir.

Les vieillards grondent et reprochent,
Mais, ô jeunesse ! il faut oser.
Deux sourires qui se rapprochent
Finissent par faire un baiser.

Je m'arrête. L'idylle est douce,
Mais ne veut pas, je vous le dis,
Qu'au delà du baiser on pousse
La peinture du paradis.