Fonction Calldeezer

Cliquer sur un auteur pour lire et entendre chanter ses textes. Les auteurs précédés d'un astérisque (*) ont une page permettant l'accès rapide à leurs oeuvres.
Pour écouter les enregistrements musicaux sur DEEZER il faut que le module complémentaire Flash Player (ou Shockwave Flash) soit "toujours activé" dans le navigateur.
(à faire pour chaque nouvelle version de Firefox
: Outils / Modules complémentaires / Shockwave / Toujours activer).

*Apollinaire Guillaume (40) *Aragon Louis (74) *Banville Théodore de (31) *Baudelaire Charles (85) Beart Guy (8) Belleau Rémy (4) Beranger (10) Berimont Luc (11) Bourget Paul (7) *Brassens Georges (42) Brel Jacques (10) Bruant Aristide (6) Cabrel Francis (5) Cadou René-Guy (16) Carco Francis (10) Carême Maurice (8) Caussimon Jean-Roger (6) Chateaubriand (4) Claudel Paul (9) Cocteau Jean (8) Coppée Francois (10) Corbière Tristan (8) Corneille (4) *Couté Gaston (19) *Cros Charles (18) De Baïf (6) *Desbordes-Valmore Marceline (18) *Desnos Robert (16) Desportes Philippe (5) Dimey Bernard (12) Du Bellay Joachim (9) *Eluard Paul (25) Ferré Léo (6) Florian Claris de (7) Fort Paul (13) *Gautier Théophile (28) Genet Jean (4) Gerard Rosemonde (4) Haraucourt Edmond (5) *Hugo Victor (113) Jacob Max (11) Jammes Francis (7) *La Fontaine Jean de (31) Labé Louise (10) Laforgue Jules (4) *Lamartine Alphonse de (20) Leclerc Félix (6) *Leconte de Lisle (23) Mac Orlan Pierre (8) Machaut Guillaume de (11) Malherbe Francois de (5) Mallarmé Stéphane (10) *Marot Clément (29) Mendès Catulle (7) *Musset Alfred de (30) *Nerval Gérard de (24) Noailles Anna de (6) Norge (4) Nougaro Claude (6) *Orléans Charles d' (22) Peguy Charles (7) Pisan Christine de (6) *Prévert Jacques (28) Queneau Raymond (14) Racine Jean (4) Radiguet Raymond (4) Regnier Henri de (6) Richepin Jean (9) Rilke Rainer Maria (8) *Rimbaud Arthur (44) *Ronsard Pierre de (86) Rostand Edmond (6) Saint-Amant (5) Samain Albert (10) Silvestre Armand (12) Souchon Alain (4) Soupault Philippe (6) *Sully Prudhomme (18) Supervielle Jules (8) Toulet Paul J. (5) Trenet Charles (5) Verhaeren Emile (5) *Verlaine Paul (70) Vian Boris (6) Vigneault Gilles (5) *Villon Francois (22) Vilmorin Louise de (8) Voltaire (3)

Honoré d'Urfé - Elle a changé mon coeur


Ecouter la version chantée
Interprétation : Ensemble Faenza
Composition : Nicolas Le Vavasseur
- Diffusé par DEEZER -




Honoré d'Urfé - (1567–1625)

L'Astrée


Elle a changé mon coeur

Elle a changé mon coeur, la volage qu'elle est,
Pour une moindre flamme,
Pour faire voir à tous qu'elle est femme en effet,
Et que c'est qu'une femme.

Mais fallait-il prétendre en cet esprit léger
Amour moins passagère :
Car puisqu'elle était femme il fallait bien juger
Qu'elle serait légère.

Ah ! je ne me plains pas de me voir délaisser,
Ni qu'elle se retire :
Mais qu'une femme étant, je devais bien penser
Qu'encore elle était pire.

Dieux ! quel fut le péché que l'homme avait commis
Pour loger la Pandore,
Pour certains il fut grand, puisque ses ennemis
Vous faites qu'il adore.

                                ***

Elle a changé mon feu, la volage qu’elle est,
Pour une moindre flamme,
Pour faire voir à tous qu’elle est femme en effect,
Et que c’est qu’une femme.

Mais devois-je pretendre en cet esprit léger
Amour moins passagere ?
Car, puis quelle estoit femme, il faloit bien juger
Qu’elle seroit legere.

L’onde est moins agitée, et moins leger le vent,
Moins volage la flamme ;
Moins prompt est le penser que l'on va concevant,
Que le coeur d’une femme.

Ah ! je ne me plains pas de me voir offencer
Ny qu’elle se retire,
Mais, qu’estant une femme, il faloit bien penser
Qu’encore elle estoit pire.

Dieux ! quel fut le péché que l’homme avait commis,
Quand on fit la Pandore ?
Pour certain il fut grand, puis que ses ennemis
Vous faictes qu’il adore.

Nostre fier ennemy, ce sexe avec raison.
O dieux ! se peut bien dire,
Si, nous faisant languir, et mourir en prison,
II ne fait que s’en rire.

II se mocque de voir que l’homme qui se dit
Avoir tant de courage,
Languissant en prison, n’a le cœur ny l’esprit
De sortir du servage.

Il se mocque de voir que l’homme qui ça bas
Par raison est le maistre,
Aymé mieux vainement l’adorer que non pas
Estre ce qu’il doit estre.

Cruelle engeance, hélas ! le Ciel pour nostre ennuy
T’a de beauté pourveue,
Puisque tu ne t’en sers qu’au malheur de celuy
Qui peu sage t’a veue.