Fonction GrooveShark

Cliquer sur un auteur pour lire et entendre chanter ses textes

Apollinaire Guillaume (34) Aragon Louis (61) Banville Théodore de (24) Baudelaire Charles (77) Beart Guy (8) Belleau Rémy (4) Beranger (10) Berimont Luc (9) Bourget Paul (6) Brassens Georges (40) Brel Jacques (9) Bruant Aristide (5) Cabrel Francis (5) Cadou René-Guy (12) Carco Francis (7) Carême Maurice (7) Caussimon Jean-Roger (6) Chateaubriand (4) Claudel Paul (9) Cocteau Jean (6) Coppée Francois (10) Corbière Tristan (8) Corneille (4) Couté Gaston (18) Cros Charles (16) De Baïf (4) Desbordes-Valmore Marceline (18) Desnos Robert (16) Dimey Bernard (12) Du Bellay Joachim (6) Eluard Paul (25) Ferré Léo (6) Florian Claris de (7) Fort Paul (12) Gautier Théophile (28) Genet Jean (4) Gerard Rosemonde (4) Haraucourt Edmond (5) Hugo Victor (104) Jacob Max (8) Jammes Francis (7) La Fontaine Jean de (27) Labé Louise (8) Laforgue Jules (4) Lamartine Alphonse de (19) Leclerc Félix (6) Leconte de Lisle (19) Mac Orlan Pierre (6) Machaut Guillaume de (9) Malherbe Francois de (4) Mallarmé Stéphane (6) Marot Clément (28) Mendès Catulle (6) Musset Alfred de (28) Nerval Gérard de (22) Noailles Anna de (6) Nougaro Claude (6) Orléans Charles d' (17) Peguy Charles (7) Pisan Christine de (4) Prévert Jacques (26) Queneau Raymond (8) Racine Jean (4) Radiguet Raymond (4) Regnier Henri de (6) Richepin Jean (9) Rilke Rainer Maria (8) Rimbaud Arthur (40) Ronsard Pierre de (71) Rostand Edmond (6) Saint-Amant (5) Samain Albert (10) Silvestre Armand (11) Souchon Alain (4) Soupault Philippe (6) Sully Prudhomme (16) Supervielle Jules (8) Toulet Paul-Jean (5) Trenet Charles (5) Verhaeren Emile (5) Verlaine Paul (65) Vian Boris (6) Vigneault Gilles (5) Villon Francois (22) Vilmorin Louise de (5)

mercredi 31 octobre 2012

Marot - Changeons propos


        Interprété par le Chicago Early Music Consort
        Compositeur : Claudin de Sermisy





Clément Marot (1496-1544)


Changeons propos

Changeons propos, c'est trop chanté d'amours:
Ce sont clamours, chantons de la serpette;
Tous vignerons ont à elle recours.
C'est leur secours pour tailler la vignette;

O serpilette, ô la serpillonette,
La vignolette est par toi mise sus,
Dont les bons vins tous les ans sont issus.

Le dieu Vulcain, forgeron des hauts dieux,
Forgea au cieux la serpe bien taillante,
De fin acier trempé en bon vin vieux,
Pour tailler mieux et être plus vaillante.

Bacchus la vante, et dit qu'elle est séante
Et convenante à Noé le bon hom
Pour en tailler la vigne en la saison.

Bacchus alors chapeau de treille avait,
Et arrivait pour bénir la vigne;
Avec flacons Silenus le suivait,
Lequel buvait aussi droit qu'une ligne,

Puis il trépigne, et se fait une bigne;
Comme une guigne était rouge son nez;
Beaucoup de gens de sa race sont nés.